Les 7 choses fondamentales que font les gens pour être heureux !

 

Face à nombreuses publications sur le bonheur aussi bien sur la toile que sur le papier, deux sources restent néanmoins de référence. La première est une étude réalisée sur le thème de la quête du bonheur par deux chercheurs en psychologie, Shigehiro OISHI et Edward DIENER. La seconde est une synthèse de toutes les études et recherches traitant de la psychologie positive. Parmi les affirmations recensées pour être heureux, voici les 7 fondamentales :

 

  • S’entourer de gens heureux

Effectivement, il semble logique que la proximité avec des individus heureux nous donne également envie de l’être.

Toutefois, nous sommes toutes uniques. Et nous avons toutes nos propres modes de fonctionnement. Pour certaines d’entre nous, le fait d’être entourées de personnes heureuses ne sera pas suffisant pour être plus heureuse. Pour d’autres, le sentiment de joie ne se fera ressentir qu’au contact de personnes engluées dans des problèmes.

Le conseil, ici, est donc de se mettre à l’écoute de ses émotions et de ses ressentis au contact des autres. La quête du bonheur passe d’abord par l’écoute de soi.

Ainsi lors d’une prochaine rencontre avec vos ami-e-s, collègues, familles, soyez attentives aux signaux transmis par votre corps. Vous serez alors à même de faire le tri dans vos relations (ce qui n’est, soit dit en passant, pas évident mais nécessaire !).

Cliquez ici pour télécharger gratuitement votre guide

  • Cultiver la résilience

Il s’agit ici de savoir rebondir face à l’échec ou après une épreuve. Selon Jean-Michel HIRT, psychanalyste, la résilience reste quelque chose de mystérieux. Et cette faculté remonte à l’enfance. Par conséquent, selon les personnes, cette capacité est plus ou moins développée.

Dans nos modes de fonctionnements, nous sommes animées à la fois de pulsions de vie et de pulsions de mort. Nous sommes, en fonction des moments et des expériences, soit tirées vers le bas soit tirées vers le haut… Alors avec nos « hauts » et nos « bas », le conseil est simplement de prendre conscience de ces deux forces qui s’opposent. Et c’est bien évidemment, en s’appuyant sur ce qui vous permet d’être tirée vers le haut que nous pourrez traverser une tempête plus ou moins houleuse. Faites en sorte de ne pas couler (de ne pas tomber dans la dépression)…

Mais attention ! Prenez le temps nécessaire d’analyser les causes qui vous ont menées vers un échec ou une épreuve. La quête du bonheur passe nécessairement par un voyage intérieur pour identifier précisément ce qui est bon pour votre bien-être.

 

  • Agir pour être heureux

Le bonheur se trouve dans l’action et l’expérimentation.  Alors prenez impérativement un temps de réflexion pour identifier comment vous pourriez,  au quotidien, vous sentir plus heureuse. Ne restez pas dans vos habitudes. Testez, expérimentez, changez, faites le contraire de ce que vous faites habituellement dans telle situation et voyez ce qui se passe.

Le mot d’ordre ici est AMUSEZ-VOUS !

  • Être dans le don de soi

Tous les gens heureux donnent une partie de leur temps.

Et pour illustrer cette quatrième affirmation, je ne peux m’empêcher de citer Voltaire :

« Le bonheur est souvent la seule chose qu’on puisse donner sans l’avoir et c’est en le donnant qu’on acquiert ».

Donner procure une satisfaction personnelle. C’est un acte qui permet de cultiver l’estime de soi. Mais pour qu’il en soit ainsi, il est indispensable de pouvoir s’aimer suffisamment afin de ne pas se retrouver à utiliser l’autre pour soigner ses propres souffrances.

Pour être dans une démarche totalement altruiste, il est alors indispensable de prendre soin de soi en se mettant à l’écoute de son corps et de ses émotions. C’est en étant dans la capacité de satisfaire vos besoins fondamentaux que vous serez plus à même de vous ouvrir aux autres !

 

  • Voir les choses du bon côté

L’optimisme est LA condition pour être plus heureuse dans votre vie !

Seulement voilà, cette façon de voir la vie n’est pas évidente pour tout le monde. Notre capacité à être optimiste dépend, elle-aussi, de notre histoire personnelle, familiale et de nos expériences. Il est alors essentiel de changer ses paradigmes. Et seul un travail sur soi peut permettre ce changement.

 

  • Savoir débrancher

Pour être heureuse, il est essentiel d’apprendre à se reconnecter à soi et de se déconnecter de tout ce qui est source de stress ou de surmenage. Prendre du temps pour soi pour méditer, écrire, pratiquer un art ou en ne faisant rien simplement… Laisser son esprit vagabonder… Tel est le chemin à prendre pour nourrir son bien-être.

 Savoir prendre du temps pour soi et avec soi est essentiel pour ne pas s’oublier.

 

  • S’ouvrir à la spiritualité

S’ouvrir à quelque chose de plus grand que soi, au-delà de l’esprit, est une source d’épanouissement.  Toute la dimension matérielle dans une vie n’est pas une fin en soi. Certes, elle y contribue mais cela ne suffira pas à votre bien-être. Être à l’écoute de soi, des autres, prendre le temps d’observer tout ce que nous offre la nature, mettre en exergue tous ces sens et porter son attention sur les petites choses qui nous font plaisir nous conduisent à une conscience qui va au-delà de notre simple personne. C’est le sentiment d’être reliée à un TOUT universel (de ne faire qu’UN) qui est constitutif du bonheur.

 

 

 

Source : cet article est une adaptation et une synthèse d’un dossier paru dans le magasine Psychologies de juin 2015 – n°352

Vous pouvez retrouver l’article original ici : http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Bonheur/Articles-et-Dossiers/Les-7-choses-que-font-les-gens-heureux

 

 

Add A Comment