alleger-charge-mentale-grace-aux-neurosciences

Alléger sa charge mentale grâce aux neurosciences

Devoir penser à tout en permanence, gérer une multitude de tâches notamment domestiques, planifier, s’occuper de la logistique… Tout ceci entraîne une pression que de plus en plus de femmes ont du mal à gérer… Épuisées, elles risquent le burn-out. Alors comment ne pas être engloutie par cette charge mentale, cette expression qui a refait surface en mai 2017 sous les traits d’une BD humoristique « Fallait demander » créée par la blogueuse, dessinatrice et ingénieur Emma ? Un sujet qui nous touche toutes. Il était donc naturel qu’il trouve sa place dans le blog de MaternCoaching !

A quoi correspond la charge mentale ? Définition

D’un point de vue cognitif, il s’agit de la difficulté à coordonner plusieurs tâches qui arrivent quasiment dans un même espace temps alors même que prises séparément, elles sont tout à fait réalisables. 

En effet, il est important de rappeler que notre cerveau n’est pas multitâche ! Il nous est impossible d’agir et de réfléchir en même temps car des aires cérébrales communes sont en jeu. Il y a conflit cognitif. Il est alors essentiel de se concentrer sur une seule et unique tâche et de reléguer en mémoire (avec la ferme intention de la réaliser plus tard) l’autre tâche. 

Vous cherchez vos clés de voiture pendant que votre fille de 7 ans vous demande comment on fait les bébés  ? Prenez un petit instant de profonde respiration, dites-lui qu’une fois que vous aurez enfin mis la main sur les clés de voiture, vous pourrez lui accorder le temps nécessaire et toute votre attention pour lui apporter une réponse qui satisfasse tout le monde ! Car de vous à moi, la priorité étant vos clés de voiture, si vous voulez absolument répondre à votre enfant, la réponse que vous lui donnerez ne sera très probablement pas celle que vous voulez lui donner et vous aurez certainement tendance à balbutier ou à chercher vos mots. Bref, vous ne serez pas satisfaite et votre fille, également !

Une précision est toutefois à apporter. Il vous sera également bien difficile de TOUT laisser à votre mémoire. En effet, en bonne jongleuse de vies que nous sommes, nous allons nous concentrer sur une tâche tout en ayant en arrière pensée, tout ce que nous devons accomplir et que nous avons la fâcheuse tendance, justement, de garder en mémoire

Or, cette mémoire de l’intention, appelée mémoire prospective a ses avantages et ses inconvénients. En effet, pour nous rappeler les tâches restant à accomplir, nous allons venir la solliciter. Elle va ainsi venir nous distraire alors même que nous avions décidé de mettre notre focus sur une seule tâche. Nous avons besoin de la garder active par peur d’oublier ce qui nous reste à faire.

Prenons un exemple concret : au bureau, vous êtes en train de rédiger un courrier important lorsque le téléphone sonne. Un de vos collaborateurs a un besoin urgent. Vous prenez le temps de lui répondre tout en pensant au fait que vous devez absolument terminer votre courrier pour telle heure. Mais si l’appel dure et vous sollicite beaucoup, malgré vous, votre attention sera alors portée sur cette lettre que vous devez absolument terminer. Votre interlocuteur n’aura alors pas toute votre attention durant toute la durée de l’appel. Et tout ceci peut se compliquer si à peine vous avez raccroché que votre N+1 fait irruption dans votre bureau en fermant la porte et en vous annonçant qu’il y a un problème à résoudre !!!

Et si je grossis le trait et déborde de la sphère professionnelle, il y a aussi toutes ces autres petites tâches que vous gardez en mémoire et qui sont importantes pour vous et/ou votre famille : quitter le bureau aujourd’hui exceptionnellement à 17h car c’est votre jour de la sortie des écoles, reprendre rdv chez le dentiste pour l’aîné, valider la déclaration des impôts sur le revenu, penser à racheter les croquettes pour le chat le soir même etc.

Devoir penser à tout en permanence, cette absence de répit mental et tout ce temps qui s’empile autour de toutes ces tâches caractérisent la surcharge mentale chronique et plus communément appelé la charge mentale notamment chez les femmes !

7 pistes concrètes pour alléger la charge mentale

Apprenez à dire « non » et déléguez

Faites confiance à l’autre et ne regardez pas comment c’est fait. Ce qui compte, c’est le résultat et non comment c’est fait, c’est-à-dire du linge propre rangé dans les armoires, des enfants habillés pour sortir etc.

Certes, en fonction des couples, il sera plus ou moins facile de répartir les tâches. Mais il me semble indispensable de mettre en avant auprès de vos conjoint(e) vos besoins et la nécessité pour votre bien-être qu’ils soient satisfaits.

Sur cette thématique, je vous renvoie également à la lecture de mon article Savoir dire « non » au travail et oser s’affirmer.

Créez des TO DO LIST intelligentes

Pour être efficace, une TO DO LIST doit comporter une liste de tâches simples ou soigneusement décrites, point par point.

Cela ne sert à rien d’avoir une liste longue comme le bras car d’emblée, elle va vous décourager. Faites une liste avec 4 ou 5 items seulement, concis et précis. Cela revient finalement à vous créer des mini-missions c’est-à-dire qu’une tâche peut être décomposée en sous-tâches.

Exemple :

Votre tâche : vous devez rédiger un rapport ou une lettre administrative,

Sous-tâches : 1) rassembler les éléments indispensables à sa rédaction, 2) surligner les éléments clés, 3) Rédiger 4) Relire, valider et transmettre

Ainsi même si vous n’avez pas réalisé la tâche complète, au moins vous pourrez cocher une partie de sous-taches qui la composent que vous aurez réalisé. Et surtout, n’oubliez pas de vous féliciter pour vos avancées !

Choisissez également le bon moment dans votre journée pour les accomplir car la pression vient surtout du fait que nous avons l’impression  que toutes ces tâches doivent être réalisées tout de suite. Or, ce n’est pas le cas !

Cliquez ici pour accéder gratuitement à votre guide

Garder le cap en automatisant des tâches

Vous devez instaurer des rituels et avoir les mêmes gestes dans des situations analogues. Cela demandera du temps mais une fois ancrés, ces gestes vous demanderont beaucoup moins d’effort car ils seront devenus des automatismes. Vous devez donc prendre un moment pour réfléchir aux incidents pouvant survenir lors d’une journée et quelle action, quel geste vous devez alors mobiliser.

Par exemple, le matin au moment de préparer les enfants pour aller à l’école, l’un d’eux refuse de s’habiller au risque de mettre toute la famille en retard et vous savez que vous devez impérativement être au bureau à telle heure pour terminer une tâche ou parce que vous avez un rdv important. Vous connaissez bien votre enfant. Quel geste, quelle attitude positive et bienveillante pouvez-vous mettre en place de sorte que tout s’arrange dans le meilleur des mondes et sans que vous ayez à commencer votre journée stressée ?

Pour réfléchir à tout ceci, prenez un temps de réflexion pour vous et retranscrivez dans un petit carnet, toutes ces attitudes à implanter dans votre quotidien et qui deviendront des automatismes et qui pourront alléger votre charge mentale.

La ritualisation et l’expertise permettent d’alléger la charge. Cela participe à rassurer votre cerveau !

Planifiez 

La planification nous donne ce sentiment de contrôler les situations et a également comme avantage de faire baisser la pression.

Votre agenda est dans ce cas votre meilleure amie ! En effet, notre esprit est doué pour avoir une foule d’idées mais il l’est moins pour les retenir. Il faut donc prendre l’habitude de tout noter dans notre agenda et de créer des alertes pour nous rappeler une tâche, notamment dans un espace temps et un environnement propice à la réalisation de cette tâche.

En procédant ainsi vous assurez à votre cerveau la réalisation de la tâche à un moment précis.

comment-alleger-la-charge-mentale

Revoyez votre perception du temps

N’avez-vous pas l’impression qu’une tâche vous prend plus de temps que prévu ? Et ce, à chaque fois que vous la planifier ? Pour ma part, cela arrive quotidiennement… Cela doit être mon côté très optimiste 😉.

Lorsque l’on planifie nos journées, on prévoit tant de temps pour faire quelque chose et au final, il est bien rare de ne pas déborder.

Notre conscience du temps est distordue. Il est alors nécessaire de prévoir plus large et d’avoir  conscience du temps qui nous est véritablement imparti dans une journée.

Lâcher prise sur le perfectionnisme

L’imprévu fait partie intégrante de notre vie de maman… Et oui, à partir du moment où nous avons des enfants, les imprévus sont livrés avec ! Donc il faut accepter le fait que l’on ne peut pas tout contrôler.

Il faut accepter de ne pas être parfaite. Oui, c’est difficile, je vous l’accorde car il faut accepter de changer ses paradigmes, sa façon de fonctionner. Et changer, même si on en a envie, cela nécessite beaucoup de volonté et d’effort.

Alors que pouvez-vous faire de façon pratique et concrète pour être davantage dans l’optimalisme plutôt que dans le perfectionnisme ?

Apprenez à lâcher nos idéaux pour être plus sereine.

Octroyez-vous du temps pour vous

Pour alléger cette surchauffe mentale, il est indispensable de recharger les batteries et donc de prendre un peu de temps pour soi.

Oui, là aussi, je vous entends déjà me dire que c’est facile à dire mais plus difficile à faire.

Soit…

Mais que se passera t-il le jour où un matin, vous n’arriverez plus à vous lever… Bing bam, coucou le burn-out ! 

Je vous invite alors à pratiquer l’exercice du canapé de Christophe ANDRÉ qui nous invite à nous poser un instant sur votre canapé pour buller 10 minutes et respirer. Ainsi confortablement installée, accueillez vos pensées et cette petite voix qui vous ordonne de vous lever pour lancer une machine, ranger le salon, envoyer ce mail de remerciement à votre bancaire … Et acceptez-les avec bienveillance puis recentrez-vous sur votre respiration. Car vous aurez toujours quelques choses à faire mais vous reposer, tant que vous êtes en forme, c’est maintenant que vous devez le faire.

Vous n’y gagnerez rien à être plus tard la femme du cimetière qui avait la maison la plus étincelante !

Vous êtes déterminée à rependre votre vie en main ? Vous voulez vous épanouir professionnellement sans aucun sacrifice ? Réservez dès maintenant votre séance diagnostic gratuite de 30 minutes afin de faire le point sur votre situation et amorcer votre changement.

Add A Comment