changer-de-vie-methode-kaizen

Changer de vie, oui mais avec la « Kaizen attitude » !

Envisager de changer de vie, pour certaines personnes peut être source d’angoisse. Elles le veulent. Elles en rêvent mais la passage à l’action peut s’avérer très… Très difficile. Et c’est logique ! C’est comme gravir le sommet d’une montagne. On se demande si on va y arriver. Si on a les capacités pour le faire. Mais si on décompose, par petits paliers, cet objectif, alors notre cerveau est rassuré et la mise en action est favorisée. C’est ce qu’on appelle la philosophie des petits pas ou autrement appelée, la philosophie du Kaizen.

La philosophie KAIZEN appliquée au développement personnel

Méthode d’organisation du travail et de management dont les racines sont américaines mais qui a pris son envol au Japon, la philosophie du Kaizen a pour objectif de responsabiliser chaque individu dans sa quête du mieux-être en instaurant une philosophie des petits pas. Il s’agit d’apporter des changements significatifs dans sa vie par une amélioration continue ou graduelle. Il suffit donc de D-E-C-O-M-P-O-S-E-R !

Lorsque l’on veut apporter des transformations dans sa vie, on se heurte bien souvent à la procrastination, à la peur et à l’angoisse… Parce que le changement nécessite effort et persévérance, nous sommes nombreuses à vouloir mais à ne pas agir. Donc rassurez-vous, c’est normal ! Nous sommes des êtres d’habitudes. Notre routine, elle nous rassure. Alors lorsqu’il s’agit de sortir des sentiers battus, là, c’est plus compliqué.

La philosophie du Kaizen offre un autre regard sur le changement et part du principe que le changement doit se faire progressivement, de manière continue. C’est en agissant par petits pas que chaque palier de la transformation voulue sera atteint.

A son rythme, en partant de l’endroit où nous sommes, tel que nous sommes, ici et maintenant, nous amorçons les transformations que nous souhaitons voir dans notre vie.

Comme le précise Bill Marchesin, conférencier et auteur :

« La méthode japonaise Kaïzen qui se résume à faire de petites actions pour se rapprocher de son but. Pourquoi de petites actions ? Parce qu’il est plus facile d’y arriver et que l’être humain est moins porté à se décourager. »

En adoptant la philosophie du Kaizen, vous allez amorcer le changement en ralentissant le rythme, en fragmentant vos objectifs et en avançant petits pas après petits pas.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement votre guide

 

Et si le stress ou les angoisses sont trop prégnantes, prenez l’habitude de vous ramener à votre respiration. C’est un moyen très efficace (et bien souvent, on l’oublie !)

Lorsque vous vous sentez freinée ou empêchée dans votre action, identifiez les émotions désagréables et les croyances limitantes.

Apprenez à vous en libérer pour continuer à avancer.

Prenons les exemples suivants :

– « je n’ai pas le temps de travailler sur mon projet professionnel » peut se transformer en « chaque samedi matin, je décide de consacrer entre 30 minutes et 1 heure à l’étude de mon projet »

– « je ne sais pas dire non » peut se transformer en « chaque jour, j’apprends et j’expérimente à dire non à une sollicitation précise »…

Et prenez l’habitude de planifier dans votre agenda ce type de RDV. Oui, je sais, cela demande (parfois) de changer ses habitudes et de mettre davantage d’auto-discipline  dans sa vie.

changer-de-vie-voie-du-kaizen

Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Dans la pratique, ça donne quoi ?

 

  • Déterminez dans quel domaine de votre vie vous souhaitez apporter un changement,
  • Fixez-vous un objectif puis décomposez-le en sous-objectif,
  • Décidez de la toute première petite action à implanter et décidez également de votre rythme : un peu tous les jours ? Une fois par semaine ? Une fois par mois ? Et décidez également de la durée,
  • Tenez un journal de bord pour suivre vos avancées et pour vous félicitez du parcours accompli,
  • Félicitez-vous à chaque palier atteint ! Le changement n’est agréable pour personne. Cela nécessite de se confronter à nous-mêmes, nos faiblesses, nos croyances limitantes et nos peurs. Alors félicitez-vous de chaque progrès, même infime. Vous verrez alors que vous avancez et que vous êtes sur le chemin de l’atteinte de votre objectif.

 

Bonne route !

 

Et surtout n’oubliez pas que votre amélioration est infinie…

Comments

  1. Célia de Mood de Luna

    Bonjour Vanessa,

    Merci pour cet article plein de bons conseils. C’est vrai que le fait d’être indulgent avec soi-même et de comprendre qu’on ne peut pas tout changer d’un coup est très important.

    Célia

Add A Comment