affirmation-de-soi-au-travail

L’affirmation de soi, une compétence relationnelle pour de bonnes relations.

 

L’affirmation de soi est une compétence relationnelle qui permet d’exprimer clairement ses émotions, ses opinions, ses besoins ou ses convictions de façon claire, précise (pour éviter toute ambiguïté) dans le respect de soi et d’autrui… Un sacré atout qui s’acquiert dans la durée en s’entraînant au quotidien !

 

I) L’affirmation de soi : définition 

Dans le dictionnaire Robert, l’affirmation de soi  est une « action, manière d’affirmer, de manifester de façon indiscutable. »

Il s’agit donc de notre capacité à communiquer clairement et précisément  tout en étant dans le respect de soi et des autres.

Le préalable à ceci est bien évidemment d’apprendre à mieux se connaître et d’être à l’écoute de ses besoins.

Dans notre société où tout est relationnel, il est important d’avoir une communication claire afin de réduire les malentendus et les conflits. Autant dire que l’affirmation de soi est une qualité formidable aussi bien dans la vie personnelle que professionnelle.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement votre guide

 II) Les 4 comportements à l’œuvre dans une situation relationnelle

Dans toute relation, il existe quatre types de comportements pouvant être mis à l’œuvre et cela  peu importe votre personnalité: Inhibé, agressif, manipulateur et affirmé !

1- Le comportement inhibé ou la « bonne poire » : les émotions ne sont pas du tout exprimées et bien souvent, ce comportement amène à dire « oui » à toute sollicitation.
Et je dois vous avouer une chose ! Il y a plusieurs années de cela, j’étais clairement dans la première catégorie (et parfois, j’ai l’impression de faire un retour en arrière !). J’étais vraiment une « bonne poire » ! Je disais quasiment OUI à tout car je voulais plaire… Du coup, bien des gens ont profité de ma faiblesse. Je faisais aussi partie de ces élèves qui auraient aimé être une petite souris lorsque le professeur avait décidé d’interroger un élève devant toute la classe ! Et lorsque j’étais interrogée, je devenais rouge comme pivoine !! Aujourd’hui, j’ai réussi à m’affirmer davantage… Et ça change la  vie !

2- Le comportement agressif : tout ce qui est dit, est exprimé d’une telle manière que l’interlocuteur l’interprète comme de l’agressivité. On ne parle pas de soi mais plutôt de l’autre… Bien souvent sur un ton accusateur. Et cela, même si aucun protagoniste ne crie ! En bref, on s’exprime de façon directe et honnête mais inappropriée.

 3- Le comportement manipulateur : il s’agit ici de défendre ses droits aux dépends des autres. Aucune émotion n’est exprimée. Dans la durée, ce type de     comportement détériore une relation et peut même se retourner contre soi. On l’observe bien souvent dans une relation avec 3 protagonistes dont chacun a un rôle bien défini (sachant que le rôle peut évoluer au cours d’une même discussion). Il s’agit clairement  du trio dramatique « victime – persécuteur – sauveur » tels que théorisés par le psychologue américain  Karpman (le fameux triangle de Karpman).

4- Le comportement affirmé (ou assertif) : on exprime clairement et précisément le message que l’on souhaite faire passer tout en étant dans le respect de soi et des autres. On exprime alors ses émotions, ses besoins, son état d’esprit ou son ressenti. On est à l’aise dans la relation.

affirmation-de-soi-competence-relationnelle

 III) Faites votre auto diagnostic: l’Échelle d’affirmation de soi de Rathus

Je vous propose de faire le test de l’Échelle d’affirmation de soi de Rathus, du nom du psychologue américain Spencer Rathus qui l’a publié pour savoir où vous vous situez :

https://tcc.apprendre-la-psychologie.fr/catalogue/tests-psychologiques/l-echelle-d-affirmation-de-soi-de-rathus.html

Et si vous voulez évaluer votre propre niveau d’affirmation, vous pouvez également observer trois points :

  • Identifiez une situation dans laquelle vous avez obtenu une chose concrète ou satisfaisante pour vous,
  • Dans cette même situation, est-ce que votre relation était dans les meilleures conditions ?
  • Est-ce que vous vous sentez bien lorsque vous vous êtes affirmée ?

 

IV) Les situations du quotidien où une bonne affirmation de soi est requise

Concrètement, une bonne affirmation de soi doit être mise en pratique dans les situations personnelles et professionnelles telles que :

  • la formulation d’une demande,
  • l’expression d’un avis ou d’un sentiment,
  • l’acceptation d’un compliment,
  • le refus d’une sollicitation extérieure,
  • les critiques

 

V) Un exercice pour développer l’affirmation de soi

En me basant sur la CNV (le communication non violente), un modèle de communication développé par Marshall ROSENBERG, je vous propose le plan de communication suivant :

  1. J’observe la situation, les faits de façon concrète sans aucun jugement ou interprétation,
  2. J’exprime ce que je ressens. Je partage un sentiment, une émotion ou un état d’esprit,
  3. J’identifie mon besoin qui est satisfait ou non dans cette situation, précisément,
  4. J’exprime ma demande

Pour intégrer ce modèle ou tout autres outils/méthodes pour développer cette qualité relationnelle, entraînez-vous soit dans la vraie vie dans des situations du quotidien en commençant, bien évidemment par des situations simples soit en faisant des jeux de rôle avec un ou une amie, votre conjoint(e) pour obtenir leur feedback et ajuster ainsi la façon dont vous vous exprimez.

 

Alors on n’hésite plus et on booste son assertivité,

Avec toute ma bienveillance,

Vanessa

 

 

Add A Comment