5-meilleurs-conseils-femmes-enceintes-qui-travaillent

Mes 5 meilleurs conseils pour femmes enceintes au travail


Comment être une femme enceinte sereine au travail ? Et comment préserver sa santé et celle de son bébé ?

La grossesse est très souvent une période difficile à vivre en entreprise en raison de la fatigue, du stress et des tensions physiques engendrées. Afin de rendre cette période joyeuse plus zen, je vous propose ici mes 5 meilleurs conseils pour être bien dans votre tête et votre corps.

 

 

 

#1 Manger équilibré et sain

Bien évidemment, ce n’est pas parce que vous êtes deux pendant cette période que vous devez manger pour deux !

Pendant la grossesse, nous avons très souvent des fringales et nous pouvons avoir tendance à grignoter davantage ou à nous cacher derrière de fausses bonnes excuses pour nous laisser aller.  Or, il est essentiel que vous continuiez à avoir entre trois et cinq repas par jour pas trop gras pour éviter les nausées. Et, pour tout ce qui est de ces fameux petits creux, pensez plutôt à des fruits secs, des fruits crus ou cuits. Optez également pour du bio, au maximum (et même impérativement pour les pommes, les fraises, les Nectarines & pêches, le raisin, les cerises, les myrtilles qui sont d’ailleurs des super-aliments, les framboises, les Oranges et citron). Pensez à votre santé et pour celle de votre bébé.

 

#2 Faire attention à son stress

Bien évidemment, il n’est pas rare que notre activité professionnelle génère du stress. Et il peut y avoir des périodes de sur-activités. Surtout, évitez la surcharge de travail et évitez de faire des heures supplémentaires autant que possible. Même si vous vus sentez en très forme et que vous vous dites que vous êtes enceinte mais pas malade, soyez très à l’écoute de votre corps. Enceinte de ma première fille, j’avais 45 minutes de transport en commun, j’allais deux fois par semaine à des cours du soir et je restais régulièrement au bureau jusqu’à 19h. Ma fille a faillit naître prématurée avec 2 mois d’avance !! Et pourtant, je n’avais pas l’impression de forcer et rien ne présageait à cette mésaventure. Donc oui, vous n’êtes pas malade mais vous et votre bébé, êtes fragiles ! Alors on prend un maximum de précautions.

Le stress, et principalement le stress chronique, est mauvais pour vous et pour votre enfant. Je vous invite donc à être très attentive à vos manifestations corporelles lorsque vous êtes stressée.. Plus vous serez à l’écoute de votre corps, plus vous serez apte à ralentir et à prendre un temps de pause où vous prendrez, par exemple,  trois profondes respirations pour faire baisser la pression.

Le fait de savoir quelles situations engendrent chez vous du stress et d’identifier il se manifeste de façon corporelle vont vous permettre  d’avoir la bonne attitude vis à vis de vous-même et vis à vis des autres. En effet, lorsque  l’on est stressée et que l’on est dans un mal-être, on a davantage tendance à râler, à se dénigrer, à se mettre en colère… En se mettant davantage à l’écoute de son corps, en ralentissant son rythme et en se focalisant sur sa respiration juste pendant 2-3 minutes, on est en capacité de faire baisser la pression. Si vous sentez que vous avez besoin d’aide pour mieux gérer vos émotions et notamment votre stress, n’hésitez pas à réserver votre séance avec moi ici >> je réserve maintenant ma séance

meilleurs-conseils-pour-femmes-enceintes-au-travail

 

 

#3 Faire de l’exercice

Ne restez pas assise derrière votre ordinateur pendant de longues heures parce que vous risquez d’avoir mal dans le bas du dos ou d’avoir des tirements au niveau du ventre. N’hésitez pas à faire de petites pauses, régulièrement et à prendre une marche (comme diraient nos amis les québécois !!). Si vous pouvez sortir, vous aérer, faites-le !

Bref, faites de l’exercice ! Ne restez pas clouée à votre chaise.

Je vous invite également  à faire des mouvements de relaxation, de détente ou d’étirement, afin d’alléger tout le poids. En cela, le yoga prénatal est génial ! J’en ai fait pendant mes deux grossesses et cela m’a fait un bien fou !

Egalement, lorsque l’on est vraiment sur son ordinateur, on a tendance à se crisper. Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, combien de fois, je me suis retrouvée avec des torticolis ou le dos bloqué parce que j’étais trop crispé derrière mon écran !!!

Donc, vous l’aurez compris, on respire, on se détend et on marche un peu.

 

#4 Aménager ses horaires de travail,

Soyez actrice de votre vie et n’hésitez pas à demander des aménagements de vos horaires surtout si vous avez un temps de transport relativement long.

Evitez si possible les périodes d’affluence et commencez plus tôt le matin et terminez plus tôt le soir ou inversement. Voyez ce qui est possible de faire avec votre manager, votre employeur ou le service RH de votre entreprise. Envisagez également de faire du télétravail pour éviter une ou plusieurs journées par semaine ces temps de transport qui vous fatiguent !

J’ai conscience qu’en fonction de votre secteur d’activité, de votre emploi ou de l’entreprise dans laquelle vous évoluez, cela peut être compliqué et même impossible. Mais encore une fois, j’insiste sur le fait que vous devez être actrice. Voyez ce qu’il est possible de faire. Demandez. Soyez force de proposition surtout si cela peut vous permettre de rester performante et alerte.

Consultez votre convention collective ou les accords d’entreprise. Très souvent, vous pouvez bénéficier d’une réduction du temps de travail. Pour ma part, j’étais sous l’application de la convention collective SYNTEC qui prévoyait une réduction du temps de travail de 20 minutes par jour à partir du 3e mois de grossesse.

Télécharger gratuitement votre guide en cliquant ici

#4 Eviter ses collègues fumeurs.

La pause entre collègues est souvent un moment de détente bien apprécié ! Il y a ces moments à la machine à café et ces moments dans le patio, sur la terrasse où l’on prend l’air et l’on échange… Seulement voilà, une fois enceinte, nous devons être très attentive à notre santé et celle de notre bébé. Et il est désormais de connaissance publique que le tabagisme passif est très nocif pour vous et votre bébé. Il le serait d’ailleurs plus que le tabagisme actif ! Donc je vous invite vivement à oublier ces pauses avec vos collègues fumeurs. Et si vous-même, vous êtes une fumeuse, profitez de votre grossesse pour vous faire accompagner afin d’arrêter de fumer pendant votre grossesse. Vous pouvez en parler auprès de votre gynécologue, de votre médecin généraliste ou même un tabacologue. Et je vous recommande aussi vivement de faire appel, pourquoi pas, à un hypno-thérapeute qui vous accompagnera aussi pour faire en sorte que vous ne deveniez plus une fumeuse. Il vous comptera à peu près , en fonction du praticien, entre trois et six séances. Mais, derrière, vous allez y gagner en mieux-être, aussi bien pour vous que pour votre bébé.

Voilà, j’espère que ces cinq conseils vous ont vraiment aidée.

Si vous voulez aller plus loin, je vous invite à lire ma chronique pour le média Parole de Maman ici : https://paroledemamans.com/ma-vie-de-maman/maman-au-quotidien/enceinte-au-travail-apprendre-a-rester-visible

Et vous, comment vivez-vous cette période ou comment avez-vous vécu votre grossesse en entreprise ?

Vanessa

 

Cet article vous a plut ?

Vous avez l’impression que votre grossesse peut être un nouveau départ pour votre vie professionnelle ? Vous pensez que votre grossesse peut être l’événement qui va vous conduire vers votre JOB de rêve, ce métier qui a du sens pour vous et qui vous permettra de vous sentir 100% alignée avec vos valeurs et vos aspirations ? Si vous voulez aller plus loin, téléchargez mon guide « 5 étapes pour trouver le métier qui a du sens pour moi » : cliquez ici tout de suite pour le télécharger

 

 

Add A Comment